• erna rim

De l’Architecture à la Municipalité avec AKONO Jean Daniel.

AKONO jean Daniel, enseignant à l’ESSACA depuis 09 ans est le représentant des enseignants de l’Ecole. Architecte formé en Allemagne, son parcours académique est marqué par des études en ingénierie puis en architecture sanctionnées par l’obtention d’un diplôme d’ingénieur et d’un diplôme d’architecte, obtenus à l’université RWTH dans la ville de AACHEN.

De retour au Cameroun il est recruté à l’Agence des Marchés Publics où il mène une riche carrière administrative pendant 29 ans. Il y est chargé des projets structurants. Parallèlement à cette fonction, il choisit de former les jeunes étudiants de l’ESSACA en géométrie descriptive matière qu’il enseignait déjà en tant qu’assistant durant son séjour en Allemagne. L’envie de communiquer la passion du métier d’architecte aux jeunes diplômés est sa motivation. Par la suite il ajoutera à ses enseignements, les cours en atelier d’architecture Archi 4.





Après toutes ces années à l’école, il fait le constat de la renommée établie et grandissante de l’ESSACA, devenue une école de référence avec des partenariats solides. Il apprécie la qualité de l’enseignement, celle-ci respectant les normes nationales et les normes internationales édictées dans la charte de l’UNESCO en matière de formation professionnelle en architecture.

A l’occasion des dernières élections municipales et législatives, AKONO Jean Daniel a été élu Maire de Meyomessi. Une nouvelle casquette qui lui permet d’être au contact des populations et d’être à l’écoute de leurs besoins.



A ce titre il se doit de répondre aux enjeux de développement de cette localité et d’amélioration des conditions de vie des populations. Il compte se servir de sa qualité d’architecte et de ses expériences acquises aussi bien dans les grandes métropoles que localement.

A la faveur de la décentralisation dont la mise en œuvre est en train d’être pilotée par l’Etat, sa fonction de Maire lui confère un certain nombre de prérogatives. Le maire est désormais celui qui doit initier les projets et rechercher les financements. Il est appelé à plus d’actions stratégiques dans le sens de la conception et de la maturation des projets en vue de convaincre l’Etat de leur pertinence et de la capacité à mener à bien leur réalisation. Sa qualité d’architecte lui permet d’aborder de façon lucide ce volet car ayant souvent traité de questions environnementales, sociales et culturelles. Son travail consiste dès lors à expliquer aux populations bien ancrées dans leurs mœurs, le bien fondé des projets proposés et les amener à adhérer au développement.

Sa vision c’est de faire de Meyomessi un pôle d’attractivité où les ressortissants du Gabon et de la Guinée viendraient se ressourcer dans cette commune carrefour qui mène à ces différents pays. Cependant admet -il, une décentralisation totale serait problématique pour un départ car certaines mairies ne sont pas encore outillées pour prendre en main les projets de développement.

Avec l’ESSACA, il envisage un partenariat de mobilité estudiantine, afin de permettre aux étudiants de voir comment se créé une commune et se développe une ville. Il encourage les étudiants à être ouvert au monde : les nouvelles technologies, les réseaux sociaux, les collectivités locales etc. Avec les nouvelles crises internationales, de profondes mutations s’opèrent dans le monde et ces étudiants doivent être au rendez-vous de ces changements.

98 vues0 commentaire
  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Icône sociale