SIGNES IDENTITAIRES DE LA MAETUR : LA TOUCHE DE L’ESSACA


La politique d'aménagement et de développement durable des territoires, du ressort des états, permet un développement équilibré de l'ensemble des territoires nationaux alliant le progrès social, l'efficacité économique, et la protection de l'environnement.

Elle fixe les objectifs de moyen et long termes des territoires nationaux en matière d’équilibre et d’égalité des territoires, d’implantation des différentes infrastructures d’intérêt commun, de désenclavement des territoires ruraux, d’habitat, de gestion économe de l’espace, d’intermodalité et de développement des transports, de maîtrise et de valorisation de l’énergie, de lutte contre le changement climatique, de pollution de l’air, de protection et de restauration de la biodiversité, de prévention et de gestion des déchets.


L'aménagement du territoire propose premièrement une structuration permettant de créer une meilleure disposition, une meilleure répartition dans l'espace de ce qui constitue les éléments de fonctionnement d'une société ; meilleure par rapport aux buts, c'est-à-dire non seulement à des fins économiques, mais davantage encore pour le bien-être et l'épanouissement de la population. L'aménagement du territoire est de prime abord une action géographique en ce sens qu'il contribue à modifier la géographie d'un certain territoire en agissant sur une ou plusieurs composantes urbaines ou sociales.



Dans le but de mener sa politique d’aménagement des territoires l’Etat du Cameroun a créé plusieurs structures d’accompagnement dont la Mission d’Aménagement et d’Équipement des Terrains Urbains et Ruraux (MAETUR) en 1977.

Les principales missions de la MAETUR relèvent de la restructuration et la rénovation urbaine, la prospection foncière, les études d’urbanismes et l’aménagement de parcelles et de lotissements constructifs.


Longtemps en situation de monopole quant à ses attributions, l’évolution des politiques d’aménagement et l’apparition de nouveaux acteurs a conduit la MAETUR, à la faveur de la célébration de ses 40 années d’existence en 2017, à engager une concertation publique sur son apport et les attentes des usagers en matière d’accès à la propriété foncière, de développement urbain et d’habitat. Elle a notamment lancé dans le cadre de son partenariat avec l’ESSACA un concours sur les signes identitaires permettant de singulariser la MAETUR dans le territoire national.

L’objectif du concours était de marquer l’identité de la MAETUR dans ses réalisations afin de lui permettre de se distinguer aussi bien par vue aérienne que par une vue synoptique, les futurs lotissements lui permettant ainsi de labelliser sa marque. Il s’est agi de la doter d’une signature adaptable et/ou réplicable dans ses opérations afin de rendre la MAETUR identifiable.



Les étudiants de Master 1 de l’année académique 2016-2017 eurent le privilège de relever ce noble défi avec le concours d’un étudiant de l’ENSAPBX en mobilité à l’ESSACA. Les trois groupes constitués pour la circonstance ont travaillé sur l’analyse des milieux, l’organisation générale, les caractéristiques des constructions et leurs abords, les aspects culturels, signes et symboles. On relève entre autres points traités : les implantations et inter connexion des îlots, les connexions à la ville, les circulations et la hiérarchisation des trames viaires, les équipements imposables, les parkings, la gestion des mixités fonctionnelles et sociales, les aménagements paysagers, le traitement des déchets, les éléments de réduction des nuisances ….

Trois prix furent décernés solennellement aux groupes d’étudiants de l’ESSACA : 1er prix 500.000 francs CFA ; 2ème prix 300.000 francs CFA ; 3ème prix 200.000 francs CFA.


Cette première expérience de participation à l’élaboration de signes identitaires dans un objectif de recherche de qualité de développement des territoires pour une entreprise parapublique sera capitalisée au profit des collectivités locales. En effet l’ESSACA demeure un partenaire privilégié pour tous les acteurs opérant dans les domaines de l’urbanisme, l’habitat et le développement durable et entend apporter sa pierre à l’édifice de construction des villes et territoires en Afrique, en accompagnant notamment les politiques de décentralisation.



96 vues0 commentaire
  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • LinkedIn Social Icône
  • Twitter Icône sociale