WORKSHOP ESSACA-LOCI 2022, YAOUNDÉ

Le Workshop International organisé par l’Ecole Supérieure Spéciale d’Architecture du Cameroun (ESSACA) en partenariat avec la Faculté d’architecture, d’Ingénierie Architecturale et d’Urbanisme (LOCI) de l’Université Catholique de Louvain, s’est tenu du 04 au 14 Novembre 2022 sur le thème << LA GESTION COMMUNE DE L’EAU ET DES DECHETS DANS LES BAS FONDS DE YAOUNDE >>. Parmi les intervenants de ce Workshop nous marquons M. JEAN PHILIPPE DEVISSCHER (Architecte et Enseignant de la faculté d’Architecture, d’Ingénierie et d’Urbanisme de l’Université Catholique de Louvain venu pour l’occasion, M. JEAN JACQUES KOTTO Architecte et Directeur Exécutif de l’ESSACA, M. MOUKOKO NDOUMBE CYRILLE et M. NDONGO JEAN-PAUL tous deux Architectes et Enseignants d’ESSACA, et les étudiants de Master 1 et 2 de l’ESSACA.

Ce Workshop initié dans le cadre des activités pédagogiques de l’ESSACA, en soutien aux municipalités, communautés et associations de Yaoundé dans la lutte contre les inondations et la pollution, s’inscrit dans la continuité des premiers travaux qui avaient été réalisé du 24 novembre au 01 décembre 2018 sur la même thématique avec la participation de M. JEAN PHILIPPE DEVISSCHER dans les quartiers de l’ arrondissement de Yaoundé IV communément appelé ELOBI. Pour ces deuxièmes travaux, la descente sur le terrain a été effectuée dans plusieurs quartiers de Yaoundé IV, en l'occurrence Mimboman et Nkoldongo bloc 8.


Le principal objectif de ces travaux était de mettre en œuvre une cartographique générale des différents quartiers de l’arrondissement de Yaoundé 4, de faire un diagnostic de la situation sur le terrain et de proposer des solutions pratiques pour l’amélioration de l’habitat de ces populations. Pour ce qui est du diagnostic fait par les étudiants sur le terrain, ils ont été accompagné et guidé par le représentant de M. EKOBENA Directeur de l’urbanisme à la mairie de Yaoundé 4, qui leur a permis également d’avoir un échange avec les populations. Au sortie de ces échanges plusieurs problèmes majeurs ont été répertoriés à savoir : • La stagnation des eaux • La trace des inondations au niveau des maisons • La pollution des déchets plastiques et ordures ménagères qui bouche le canal d’eau et rend ainsi difficile le passage de l’eau. • L'affaissement des maisons construit dans les marécages et fait sur des remblais de terre. Après diagnostic de la situation, une analyse approfondie a été menée et laisse place à une série de 5 propositions de solutions pratiques pour améliorer les conditions de vie des populations. 1- L’intégration des bassins versants dans la structure administrative de la ville. 2- Récolte des déchets aux limites de chaque sous bassin versant. 3- Association des rigoles, systèmes de gestion et valorisation des déchets dans chaque quartier. 4- Relogés les habitants inondés au sein du quartier. 5- Pallier à l’urgence sanitaire.


À la fin de ces travaux s'en est suivi par la suite le mercredi 16 Novembre 2022 une restitution des travaux présentée à toute l'équipe de l'administration, les enseignants et les étudiants.


Étant conscient des enjeux réels sur le terrain, une recherche et une mise en œuvre des données récoltées se fera par la suite, nous pouvons dire que ces travaux s’intègre dans la perspective d’une continuité qui sans doute apportera une aide à nos communes et un environnement renouvelé et adéquat pour nos populations.



41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout